Forum de Stephane MONDINO Index du Forum
Forum de Stephane MONDINO
Forum Officiel de Stephane MONDINO 
FAQFAQ GroupesGroupes
RechercherRechercher MembresMembres
Connexion Se connecter pour vérifier ses messages privés Profil S’enregistrer
Stéphane Mondino, moments croisés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Stephane MONDINO Index du Forum -> Forum de Stephane MONDINO -> Rencontre avec Steo ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
marina


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 14
Localisation: Nantes (Bretagne)

MessagePosté le: Sam 23 Avr 2011 - 15:26    Sujet du message: Stéphane Mondino, moments croisés Répondre en citant

Le 16 avril 1975, il n'était pas encore né. Pourtant bien des choses s'étaient passées avant lui... Des choses pas jolies jolies qui concernent la Société, à grande échelle...

Le 6 juin 1975, voilà qu'il débarque sur cette Terre... Et l'amour de la musique le saisit...

Mai 2004, c'est à moi de faire une jolie rencontre musicale : Vivement dimanche, un après-midi derrière l'écran de ma télé, je le découvre cet artiste... quel charisme ! Et quelques années plus tard, je le redécouvre au travers un clip, probablement sur M6, « l'avenir sera chaud », oui l'avenir est chaud...

Mais continuons d'avancer !

Juillet 2009, superbe concert d'Eric Ginhac au Zèbre de Belleville... Stéphane est là, il chante avec Éric, je les découvre tous les deux sur scène... Whaou... Après le concert, Stéphane vient discuter avec des amis à lui avec qui une amie et moi-même discutons, au bout de quelques minutes, il se présente « Oh excusez-moi je ne me suis même pas présenté : Stéphane », oui, oui, punaise le gars que j'ai découvert derrière mon petit écran est juste en face de moi, c'est dingue ça ! Oui à l'époque, ça me paraît dingue...

Octobre 2009, Paris, Sentier des Halles... Premier concert, un cheval arrive sur scène ! C'était hier... Une super belle soirée, un super beau concert : dans sa façon d'intervenir sur scène, une amie me dit qu'il lui fait penser à Higelin, pour avoir découvert cet artiste quelques mois plus tard, je confirme : Stéo est énorme sur scène, à l'aise, et comme je le découvrirai plus tard, se renouvelant sans cesse : les mots ne sont pas préparés, ils sortent spontanément... Et quand il chante, il m'embarque dans un univers, il n'est pas juste chanteur ou même interprète, il est le personnage, il est dans l'action de ce qu'il raconte, juste avec sa voix, et sa guitare...

Novembre 2009, Fougères... On a bien failli ne pas y aller... Mais Stéo nous avait invité, et tellement on avait aimé en octobre qu'on s'est dit qu'on ne pouvait pas le rater ! L'ambiance est différente, intimiste, dans un bar, nous sommes aux premières tables devant. Le concert se passe dans une espèce de brouillard pour nous, mais on y est, et c'est génial ! Après le concert, nous discutons avec Sergio Gelli, et Pascal Lasnier, "Pifou", glop glop, nous en apprenons un peu plus sur l'histoire des chansons, sur ce qu'elles racontent... Un beau moment !

Quelques mois passent, sur mon ordi, et mon MP3, les chansons de Stéphane défilent... Saint-Lazare, Roll Over, Les vent tourneront, et celui qui n'a jamais existé parfois aussi... D'autres concert ont lieu, d'autres artistes que je découvre... Mais toujours Stéphane au premier plan malgré tout...

Mai 2010, six ans que j'ai découvert cet artiste. Sur sa page artiste, il poste une date à Dreux. Sur un coup de tête, j'y vais ! Je découvre au passage Dutray, qui fait la première partie, et qui tourne depuis sur mon MP3. Encore un beau concert, petit trou de mémoire à un moment, je connais les paroles, mais je n'ose pas les souffler... Le concert se termine beaucoup trop vite, je n'ai pas entendu toutes les chansons que je voulais, il me manque entre autre un petit « Européen »... Tant pis, il faudra que je retourne le voir ! Maintenant je me sais capable de faire des choses complètement folles pour la musique !

Septembre 2010, Chartres. Concert d'après-midi sur une place, j'ai en plus réussi à embarquer des amis proches : une « presque petite sœur », et une amie de lycée que je n'ai pas vu depuis des années, et qui vient en famille ! Je découvre deux nouveaux titres : « ta petite âme », et « nuit et jour », j'accroche sur un des titres, pas trop sur l'autre. Après le concert, on discute autour d'un verre : « Dis Stéphane, tu voudrais pas faire un concert privé ? Non, non, oui, oui ? Oui ! » Énorme !

Novembre 2010, Ancenis, pile poil un an après Fougères, Stéo chante dans le salon d'une amie... Et Pifou l'a accompagné ! C'est juste dingue ! Ils nous jouent tous les titres dans l'ordre des albums. Roll-Over se termine... Et cinq nouveaux titres suivent ! Dont ceux entendus à Chartres, tiens j'avais pas accroché à un des deux titres, et là finalement j'adore ! Dès les premières notes d'«Un peu plus à l'Ouest », je suis transportée, je filme une petite partie sur mon vieux portable, pas même une minute, mais le refrain me reste en tête... La soirée, la nuit défilent... On est ailleurs, et portant bien là, on parle beaucoup, du futur album, de la société, de nous... J'adorais Stéphane en tant qu'artiste, je l'adore en tant qu'être humain !

Février 2011 : Michel Françoise nous apprend que le onzième titre est dans la boite ! Génial ! Roll Over était tellement génial, est-il possible qu'ils aient réussi à faire mieux ? Stéphane m'annonce en avant première le titre qu'il a choisi pour ce nouvel album : 1975 arrive !

Mars 2011 : Concert de Serge Lopez à Paris, artiste que je découvre... et que j'apprécie ! Stéphane est là, il chante un titre : « sans qu'elle me voie » : magistral, oui vraiment Stéo est bien plus qu'un simple interprète...

16 Avril 2011 : Il y a 36 ans, Stéphane n'était pas encore né, moi non plus d'ailleurs, mais la société avait vécu, et on s'en rend bien compte avec ce nouvel album ! Car oui, privilège énorme, j'ai la chance de pouvoir découvrir cet album en avant première, là où il a été réalisé, avec celui qui l'a réalisé (Michel Françoise), celui qui prend les photos des pochettes (Patrick Batard), Éric Ginhac, déjà mentionné, et qui a écrit un des textes, et Stéphane en personne. Et entourés d'amis en plus !

Est-il possible qu'ils aient réussi à faire mieux ? Oui je pense : cet album a une couleur grave, des sujets engagés, et pas faciles à traiter, notamment sur les chercheurs qui ont crée la bombe nucléaire, « Fort Alamo ». Une chanson est plus légère, elle a toute sa place, justement pour respirer, petite pause dans les réflexions, et musicalement, elle s'insère sans problème !

Et après ? Dans quelques mois l'album sortira, je pourrai ré-entendre ces onze petits morceaux si magiques, c'est incroyable comment la musique peut nous embarquer... Il y aura d'autres concerts, d'autres émotions, d'autres partages...

L'aventure n'est pas seulement née en 1975, elle ne fait que commencer !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Avr 2011 - 15:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
cathray


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 43
Localisation: Cormeilles en Parisis

MessagePosté le: Jeu 12 Mai 2011 - 19:22    Sujet du message: Stéphane Mondino, moments croisés Répondre en citant

Une bien belle histoire !
_________________
We have a dream ...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:30    Sujet du message: Stéphane Mondino, moments croisés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Stephane MONDINO Index du Forum -> Forum de Stephane MONDINO -> Rencontre avec Steo ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group ; Traduction par : phpBB-fr.com
Template genRock by Kris (Poupoune)